Background

Titre

Survivre avec le regard des autres. Exister parmi les stéréotypes de notre monde. Traverser les obstacles de l’incompréhension. Toute sa vie, Laurie aura à confronter le grand mur de la différence. Ce blog mets en lumière, le quotidien d’un enfant « pas comme les autres »…

dimanche 31 janvier 2016

Temps d'arrêt

Démarrer l'année.
En occurrence, un temps d'arrêt s'impose.

Ensoleiller nos petits coeurs de bonheur.
Sourire. Rire.

Quelques photos de notre voyage.

L+M










samedi 26 décembre 2015

Ceci n'est pas une option.

Je n'ai pas choisi de mettre au monde un enfant different. Si j'avais su, je recommencerais. 

Je ne peux forcer personne à apprivoiser. J'avais des doutes. Depuis le début.

Jamais de question. Le regard absent. Le silence du désintérêt. L'illusion d'un simple sourire. 
Après tout ces mois, il n'a jamais pris sa petite main.
L'inconfort qui tire vers la peur. 
Elle avait aussi remarqué.

Ma conscience à eu raison de mon cœur.
 


En 2016, j'ai choisi de m'entourer de personne qui savent reconnaître, aimer et partager. En aucun cas, nous passerons deuxième. 

Choisir est pénible. Agir veut tout dire. Un simple geste.

Bonne année et heureuse année. Soyez honnête avec vous même, et envers les autres. Pleins d'amour assumé à propager. 

L+MH xox

mercredi 22 juillet 2015

Dans tes rêves

J’avais envisagé ma vie autrement. 

J’essaie d’être forte. De sourire, ou de vous y faire croire.
Je dois composer.
J’ai des peurs, des craintes. 
Je suis incapable de faire face à la vérité. 

Vivre avec une enfant différente, et rencontrer de nouvelles personnes…
Demandez-moi la lune… et je vous l’offrirez.

Avec mon moi-même, je suis confortable depuis 6 ans.
Possiblement comme les Rollins Stones, un peu épuisé de chanter la même chanson.
Je n'ai plus envie. 
Mais la vérité, c’est que je n’ai pas le choix.

Outre le bouclier que je me suis forgé...

Vos regards. 
Je vous vois. Je lis à travers vos yeux.
Je suis même capable de scruter votre pensée. 
Si plusieurs parents implorent d’y consentir.
Impossible. 
Moi non plus, je n’accepte pas.
Demandez-moi si je pleure... et je vous mentirez.

Je n’avais pas envisagé ma vie ainsi. 
On m’a destiné que le chemin serait ardue.
Je dois avouer que c’est plus difficile que ce que je croyais.

Inconnus, vous me faites peur!
Le sentiment d'avoir honte de ma honte.

J’aimerais…
Que vous ne voyez rien.
Être une maman normale, d’une enfant normale.
De vivre une vie de famille normale.
Sans obstacle, sans soucis, sans leurre.

Dans tes rêves.